Alors? CAP ou pas CAP ?

cap_mmvf_lesbricolesdannece

 

Pour une fois je ne vous parle pas d’une cousette réalisée mais d’un gros défi que je me suis lancé, d’où ce titre de savoir si je suis cap’ ou pas cap’ de passer (et d’obtenir – tant qu’à faire! ;-) ) le CAP « Couture ».

 

Il y a 2 ou 3 ans déjà, à force de voir chaque année sur les réseaux sociaux des filles qui parlaient du CAP couture (en octobre pour les inscriptions, en juin pour les épreuves et en juillet pour les résultats) je me suis dis pourquoi pas moi un jour ?!

Et donc voilà en juin il y a un peu plus d’un an, en 2018, pour la première fois, le modèle cousu lors de l’épreuve pratique était vraiment joli et m’a donné envie de creuser davantage !

Il s’agissait de la veste Agathe, dont voici le dessin technique :

veste_agathe_cap_mmvf_lesbricolesdannece

Et j’ai vraiment eu le déclic… l’année prochaine c’est mon tour !

Aucun but de reconversion professionnelle (à ce jour en tous les cas!), j’aime trop mon métier de statisticienne pour changer (pour le moment!), c’est juste pour le plaisir de se lancer un challenge et me rendre compte de mon niveau après 6 ans de couture toute seule chez moi en autodidacte. 

 

Pour la partie administrative :

En octobre je me suis donc inscrite sur internet en candidat libre pour passer le CAP Couture. En réalité il s’appelle : CAP Métiers de la Mode et c’est la spécialité : Vêtement Flou. Les inscriptions sont ouvertes à des dates différentes selon les académies mais pour toutes c’est à partir de mi octobre jusqu’au 5 ou 10 novembre. La plage est courte donc il ne faut pas trop traîner…

J’ai reçu dans les minutes suivantes une confirmation par e-mail avec un dossier papier à retourner par courrier avec une copie d’une pièce d’identité.

Si vous avez un diplôme supérieur au CAP, vous serez dispensé de passer les épreuves sur les matières générales (Maths, Histoire/Géo et Français je crois). Il faudra notamment y joindre la photocopie du diplôme du Bac par exemple (si vous avez le Bac ou +), ainsi que le relevé de notes pour justifier que vous êtes dispensé.

Ensuite plus rien, non non, même pas une confirmation de votre inscription définitive ! Il faut juste espérer que la poste n’ait pas perdu votre dossier papier… ;-)

 

Et au début du mois de mai j’ai (enfin !) reçu ma convocation avec le lieu et les dates des épreuves…

J’ai l’impression que l’académie de Paris, Versailles, Créteil – à laquelle je suis rattachée – est la dernière à expédier les convocations car les candidats des autres académies l’ont reçues plutôt 2 voire 3 semaines avant.

 

Pour la partie pratique et donc plus concrète:

En candidat libre, il y a 3 épreuves à passer :

  • PSE (Prévention Santé et Environnement) – Coefficient 1 – durée 1h : c’est une épreuve facile à passer car le bon sens suffit largement à avoir la moyenne je pense. Pour gagner quelques points, ce qui n’est pas désagréable, vous pouvez faire 4 ou 5 sujets des années précédentes et on se rend vite compte que tous les ans c’est le même type de questions et sur les mêmes sujets! Concrètement, j’ai acheté un petit livre du type « prepaCAP » pour avoir une vue globale des thèmes au programme (synthétisés ici sur ce site très bien fait!) et m’y suis consacrée une demie journée à le lire en diagonale. J’ai pris une autre demie journée à faire quelques anciens sujets qui sont disponibles sur le site eduscol ! Je pense que cette épreuve ne nécessite pas plus de temps, j’ai eu 17,5/20. Selon moi, cette épreuve permet de se mettre en condition d’examen, de (re)découvrir le lycée oublié depuis de nombreuses années et déjà de rencontrer, papoter, sympathiser avec quelques filles qui passent le même CAP (coucou à Carole et Anne-So avec qui j’ai gardé contact) Pour moi, les épreuves se sont toutes passées à Massy (dans le 91) et à la fin de cette épreuve de PSE, nous avons demandé si c’était possible de voir les piqueuses plates, les fameuses machines industrielles sur lesquelles nous allons coudre quelques jours plus tard lors de l’EP2! C’est ce que nous avons pu faire mais sans rien toucher, ni tester, ni même voir une demo.

Je partage avec vous ici quelques photos des jolis couloirs du lycée et de cette salle où nous avons passé l’EP1 et l’EP2:

Les murs du couloir mettent la pression pour la partie dessin de l’EP1…

lycee_massy_cap_mmvf_lesbricolesdannece

 

lycee_massy_cap_mmvf_lesbricolesdannece

lycee_massy_cap_mmvf_lesbricolesdannece 

et ce joli mannequin… WOUAH! même avec du papier crépon ils font des choses superbes!

lycee_massy_cap_mmvf_lesbricolesdannece

Si vous me suivez un peu sur les réseaux sociaux (Instagram et / ou Facebook) vous avez déjà vu cette superbe photo du mannequin qui m’a servie à illustrer mon post pour vous annoncer que j’ai obtenu le CAP.

Puis enfin LA salle:

140D03E5-7791-4436-AB03-3DA744EFA87F

 

lycee_massy_cap_mmvf_lesbricolesdannece

 

lycee_massy_cap_mmvf_lesbricolesdannece

 

Le lendemain on se retrouve pour l’EP1!

  • EP1 (Analyse et exploitation de données esthétiques et techniques) – Coefficient 4 – durée 3h : là on passe déjà dans le vif du sujet avec cette épreuve qui selon moi est la plus difficile car les choses à maîtriser sont nombreuses et très variées : patronage pour modifier un patron, histoire de la mode, matériel (différents pieds, règles de sécurité sur chaque machine, les symboles et numéros correspondant sur les gammes de montage, dessin de silhouette, les différents textiles : leurs origines, les compositions, les symbole d’entretien adapté…)

Pour me motiver tout au long de ces mois de préparation, j’ai acheté un joli carnet (chez Hema) pour y regrouper toutes mes « fiches recap » sur les différents sujets au programme:

cap_mmvf_lesbricolesdannece

D’après moi, c’est l’épreuve qui demande le plus de temps de révisions et encore plus en amont pour rechercher les informations car n’oublions pas que nous n’avons aucun cours en candidat libre! Enfin, ça, c’était avant car pour les nouvelles qui passent le CAP à partir de la prochaine session (2020), il y a un livre de Christine CHARLES qui vient de sortir pour préparer le CAP et qui regroupe justement toutes ces notions… oui oui, tout cela dans un même livre: la CHANCE! Le lien est ici si cela vous intéresse!

Pour le dessin – ma hantise – j’ai tenté de m’entraîner mais j’ai vite laissé tomber et je me suis focalisée sur des choses où je savais qu’une amélioration était possible !  Je ne suis pas très fière de ce que j’ai rendu mais il parait qu’il y a des points pour le respect de la consigne… je pense que ça m’a aidé! ;-)

Si j’ai 3 conseils à vous donner pour cette épreuve EP1 c’est :

- d’acheter le livre de Christine dont je parle juste au dessus,

- de rejoindre le groupe Facebook « CAP MMVF 2020 » qui est d’une richesse énorme avec beaucoup de partages, d’échanges et de motivation, (qui met parfois un peu trop la pression parfois quand même!)

- le cours Artesane « Secrets Textiles » qui est disponible ici et qui est très complet sur cette partie même si il ne fait pas parti du pack CAP.

 

  • EP2 (Mise en oeuvre de la fabrication de tout ou partie d’un vêtement) – Coefficient 10 et surtout la durée de cette épreuve est de 16h. Elle se déroule sur 2 jours et les horaires c’est selon les établissements mais globalement de 8h à 12h et de 13h à 17h.

Pour se préparer, pas de secret:

Règle numéro 1: coudre, coudre et encore coudre, notamment des anciens sujets d’examen pour bien maîtriser les gammes de montages qui sont très différentes des instructions que l’on a l’habitude de voir dans les patrons du commerce.

J’ai réalisé :

- la veste slowly de La Jolie Girafe pour attaquer les cousettes techniques (je vais vous faire un article à part entière, je l’adore!)

- la chemise Liseron d’Atelier Scammit  pour m’entraîner à coudre un col, pied de col, patte de boutonnage, fronces, poignets… Parfait pour une première chemise, je recommande car il y a un tuto vidéo en ligne pour toutes les étapes

- et surtout 3 anciens sujets d’EP2 que je vous présente ci-dessous (ils sont disponibles gratuitement sur le site Eduscol au format A0 en taille unique):

1 - la veste Agathe de l’année 2018 dont je vous ai parlé au début de cet article. Au programme, des surpiqûres à faire au millimètre près, des poches passepoilées, un biais en bordure de doublure à coudre à la main (oui, il y a de la couture à la main dans tous les sujets!!), des fronces, des poches à rabat… Voici ma réalisation qui a été offerte à ma maman ensuite :

ep2_veste_agathe_cap_mmvf_lesbricolesdannece   ep2_veste_agathe_cap_mmvf_lesbricolesdannece   ep2_veste_agathe_cap_mmvf_lesbricolesdannece   ep2_veste_agathe_cap_mmvf_lesbricolesdannece

2la robe Gaby de l’année 2017 car on a entendu beaucoup de choses sur ce patron truffé d’erreurs et je voulais voir par moi-même si cela me déstabilisait ou pas. Il y a également un cours Artesane sur cette EP2 que je vous recommande pour vous guider dans toutes les étapes et vous donner les bonnes astuces. Au programme un zip invisible surtout!

Voici ma réalisation dans un tissu (moche) du stock:

ep2_robe_gaby_2017_cap_mmvf_lesbricolesdannece  ep2_robe_gaby_2017_cap_mmvf_lesbricolesdannece  ep2_robe_gaby_2017_cap_mmvf_lesbricolesdannece

3 – et le short Lison de 2012 car je n’avais encore jamais fait de short ou pantalon et encore moins de braguette, ce qui me faisait vraiment très peur. A nouveau dans un tissu du stock inutilisable (car un autre tissu a déteint dessus lors d’une machine) et fil contrasté pour bien voir les détails et mesurer au millimètre près pour contrôler, voici ma réalisation:

ep2_short_lison_cap_mmvf_lesbricolesdannece   ep2_short_lison_cap_mmvf_lesbricolesdannece   ep2_short_lison_cap_mmvf_lesbricolesdannece

Règle numéro 2: idéalement (car certaines ne l’ont pas fait!) avoir déjà touché une piqueuse plate (alias une machine industrielle) avant l’examen. Pour les filles en région parisienne, je vous conseille Mon Atelier en Ville (clic ici!) pour se familiariser un peu. Personnellement j’ai appelé pour savoir comment ça se passe et j’ai demandé quel jour il y a quelqu’un de disponible à l’atelier pour éventuellement nous briefer. La personne au téléphone a été très agréable et m’a conseillée un jour et horaire adapté. J’y suis allée avec une autre candidate (rencontrée via IG et FB) on s’est dit qu’à 2 au moins on ne resterait pas bloqué, on allait pouvoir s’aider et se rassurer mutuellement. C’est exactement ce qui s’est passé. La personne de l’atelier nous a montrer une première fois l’enfilage et nous a ensuite laisser faire chacune notre tour en nous corrigeant lorsque c’était nécessaire. Nous avons ensuite cousu quelques petites choses histoire de dédramatiser. –> Vraiment rien de sorcier mais si vous avez l’occasion de le faire, vraiment faites-le! Nous avions réservé 1h ou 1h30 (je ne me souviens plus) à 2 et cela a été suffisant.

Il ne faut pas oublier que cela fait partie des compétences attendues et notées de savoir enfiler et régler votre machine vous-même!

Si vous n’avez pas l’occasion (ou pour vous re-préparer un peu avant), voici quelques informations qui m’ont été bien utiles même encore la veille de l’EP2. (Je remercie la personne du groupe FB d’avoir mis à disposition ces photos que j’avais enregistrées mais pour lesquelles je ne connais plus la propriétaire, si elle passe par ici, qu’elle se manifeste pour que je cite son nom!)

enfilage_piqueuse_plate_cap_mmvf_lesbricolesdannece

enfilage_piqueuse_plate_cap_mmvf_lesbricolesdannece

enfilage_piqueuse_plate_cap_mmvf_lesbricolesdannece

enfilage_piqueuse_plate_cap_mmvf_lesbricolesdannece

enfilage_piqueuse_plate_cap_mmvf_lesbricolesdannece

enfilage_piqueuse_plate_cap_mmvf_lesbricolesdannece

enfilage_piqueuse_plate_cap_mmvf_lesbricolesdannece

enfilage_piqueuse_plate_cap_mmvf_lesbricolesdannece

En revanche, vous devez savoir utiliser une surjeteuse mais c’est aux éxaminateurs/trices de l’enfiler et de la régler.

Pour information, voici une photo:

enfilage_piqueuse_plate_cap_mmvf_surjeteuse_lesbricolesdannece

Revenons à cette épreuve EP2 que j’ai passée en juin dernier:

Jusqu’en 2018, il y a toujours eu un lien entre l’EP1 et l’EP2, à savoir, le vêtement étudié à l’EP1 était celui à realiser lors de l’EP2. Lors de la dernière session en juin dernier (en 2019), pour la première fois, dès la fin de l’EP1 nous avions des doutes sur le sujet de l’EP2 car le vêtement présenté lors de l’EP1 était plutôt très simple (une robe trapèze avec pour seule difficulté technique une martingale avec une finition en biais tout autour).

Nous avons quand même toutes essayé lors du week-end entre les 2 épreuves de réaliser une martingale propre et jolie avec un biais autour donc en arrondi où l’on avait une finition propre à la jonction des 2 extrémités.

Finalement grosse surprise à 8h le premier jour de l’épreuve d’EP2 où nous avons reçu le sujet: un combishort en crêpe polyester avec galon de dentelle dont voici le dessin technique:

 combishort_capmmvf_lesbricolesdannece

Niveau technique nous avons donc au programme de ces 16 heures:

- un tissu noir et vivant: du crêpe de polyester

- montage d’un short (je n’ai jamais fait de pantalon ou short à ce moment là, simplement un ancien sujet de CAP avec un short réalisé rapidement histoire de m’entraîner au cas où! Ouf) mais sans braguette, c’est déjà ça!

- un zip invisible (le truc redouté car il doit être parfait au niveau de la hauteur, des raccords ET invisible),

- une poche passepoilée (mais pas le même montage que pour la veste Agathe!),

- 2 poches italiennes avec surpiqûre à 5mm (oui 5, ni 4 ni 6, la précision est la règle du CAP!!)

- couture en fourreau aux épaules

- doublure devant

- pinces à gogo

- passants de ceinture (ça paraît bête mais cela signifie 12000 épaisseurs (oui au moins! ;-) ) sur des toutes petites pièces à coudre avec une piqueuse plate, soit une machine que je ne maîtrise pas complètement),

- ceinture (donc thermocollant et beaucoup de temps de perdu à retourner une pièce longue et fine : la galère!)

- du galon de dentelle à poser aux manches et aux encolures du dos

- ourlet invisible à la main pour terminer!

Rien que ça!

Personnellement la surprise du changement de sujet n’a pas été un moment de stress dans le sens où la robe trapèze ne me plaisait pas trop et donc le plaisir de la coudre n’était pas très motivant alors que là, clairement c’est une pièce que j’aurais pu réaliser pour moi, qui est très à la mode cette année et avec de nombreux points techniques que je prends comme des vrais challenges. Avec Carole on se dit alors que « là au moins, si on a notre CAP on ne l’aura pas volé : un vrai défi!!  » ;-)

Une difficulté que je n’avais pas envisagée et ce qui est très différent de ce que nous avons l’habitude chez nous c’est que la salle est grande, nous avons chacune une place sur la grande table de coupe/plan de travail et chacune une piqueuse plate mais attention, pas toujours à côté… certaines devaient traverser la pièce à chaque fois qu’elle passait de la table à la machine! Il ne faut donc pas oublier de prendre à chaque déplacement ses épingles, ses ciseaux… Ce sont des petites choses auxquelles nous ne pensons pas mais je pense que de se coudre un petit « tablier de couture » n’est pas du temps de perdu. Voici un exemple et tuto, ici. Et nous avions 2 surjeteuses et 2 tables à repasser pour 7 candidates. C’est parfois arrivé d’en avoir besoin et de ne pas avoir de place donc c’est déstabilisant de préparer autre chose en attendant 3/4 minutes…  (Heureusement, nous étions 14 présentes à cette épreuve et une salle – à Massy- est prévue pour 13 personnes maximum donc nous avons été placé dans 2 salles différentes. Je pense qu’à 13 c’est quand même compliqué avec seulement 2 surjeteuses, 2 tables à repasser et les déplacement de tout le monde!)

Cela fait déjà plusieurs mois que j’ai passé cette épreuve mais globalement, la première demie journée, je n’ai pas touché la machine. Le temps de bien analyser le dessin technique, lire et comprendre la gamme de montage (oui cela prend souvent beaucoup plus de temps qu’on l’imagine car -tous les ans- il y a des erreurs dans les sujets! Difficile à imaginer pour un examen officiel et national mais c’est comme ça!) Voici un article de presse qui en a parlé en juin dernier, ici.

Toujours dans cette première demie journée, j’ai également découpé le patron papier qui est fourni sur des grandes planches au format A0. Il faut ensuite passer à l’étape de la coupe des pièces et là aussi, il vaut mieux prendre son temps pour ne pas prendre le risque de devoir tout refaire après. En effet, il faut placer les pièces en respectant le droit fil -comme à la maison- mais cette fois avant de couper, vous devez faire appel à l’examinatrice pour qu’elle vérifie que le droit fil est respecté. Il faudra donc au préalable avoir contrôler le placement avec une règle de 50 cm et équerre contre la lisière du tissu. Dans la salle où j’étais, c’est arrivé que l’examinatrice ne valide pas ce point et donc la candidate a dû replacer ses pièces, ce qui peut être long vu qu’elles sont déjà épinglées. (J’en profite pour préciser que le cutter rotatif n’est pas autorisé donc entraînez-vous à couper vos pièces avec des ciseaux).

A 12h tout était donc prêt pour attaquer la couture après la pause dej. Pour information, cette pause se passe avec les autres candidats à l’extérieur de la salle d’examen mais sans les sujets ni rien mais avec nos affaires personnelles donc téléphone… ce qui permet de faire 2/3 recherches sur la couture fourreau ou la poche passepoilée sur internet et papoter avec les autres filles pour se rassurer (ou non!) sur l’avancée de chacune et les difficultés.

La réalisation ne doit pas obligatoirement suivre l’ordre de la gamme de montage, chacune avance comme elle le souhaite. Certaines ont préféré faire la poche passepoilée le lendemain afin de s’entraîner le soir chez elle sur leur machine avant de la réaliser. Cela ne pose pas de problème, c’est le résultat final qui compte et la précision de la réalisation.

Sachez également que pendant l’épreuve, vous pouvez grignoter et boire sans problème tant que ça ne fait pas de miette sur vos projets et que le bruit ne gêne pas les autres, à vous d’apporter ce que vous souhaitez. Si vous avez besoin d’aller aux toilettes, c’est autorisé aussi mais les mains vides évidemment! ;-)

Voici la photo de ma table de coupe et de travail où il y avait évidemment du chocolat!

cap_mmvf_lesbricolesdannece

Pour moi, comme ce que je craignais, la plus grande difficulté a été l’étape du zip invisible (vous devez changer le pied seule – ok pas de problème) dès le premier point de couture, j’ai cousu sur la partie en plastique et j’ai cassé l’aiguille! Oups! J’ai demandé une nouvelle aiguille, (je ne pense pas que j’ai perdu de point sur cette mésaventure ou alors vraiment très peu!) mais il m’a été impossible de re-régler la tension du fil avec cette nouvelle aiguille. Le stress est bien monté car j’ai dû demander de l’aide a l’examinatrice qui a passé 10 bonnes minutes sur ma machine… là on ne pense qu’à l’heure qui tourne, après 3/4 min je l’ai laissé faire les réglages et j’ai continué à avancer sur autre chose mais je n’étais pas concentrée… grrr heureusement ça n’a pas duré trop longtemps!

J’ai ensuite pu continuer mon combishort et réussi à terminer dans les temps avec une petite demie heure d’avance qui m’a permis de tout contrôler, de couper les petits fils qui dépassaient encore et repasser encore et encore!

Dernière étape, remplir la feuille d’anonymat que vous devrez ensuite coudre au vêtement!

Pfff quelle horreur : 16h à s’appliquer à la réalisation d’un vêtement qu’on s’imagine déjà porter et terminer par coudre une feuille de papier au milieu du short!

Etape suivante, s’en aller les mains vides, ça paraît bête mais on a réussi à avoir l’accord de l’examinatrice pour prendre quelques photos de nos réalisations avant de quitter la salle, ouf, c’est déjà ça!

Le deal c’était de ne pas diffuser les photos avant les résultats du CAP, aucun problème tant que je peux repartir avec une trace de ma cousette! ;-)

Et avant que la question soit posée, oui, nous pouvons récupérer notre réalisation mais c’est un examen donc il y a un délai minimum d’un an au cas où quelqu’un fasse appel. Dès juin prochain, j’irai donc récupérer mon combishort!!!!!

Je ne vais pas attendre juin prochain pour vous montrer mon combishort mais je vais lui faire un article à part entière très bientôt… ;-)

Bilan de cette EP2 (et du CAP au global car c’est la plus grosse épreuve!):

C’est réellement un marathon de la couture!

Ce qui a été le plus difficile clairement c’est de coudre et de rester concentrer aussi longtemps à la suite… Clairement plus l’habitude d’être en cours. J’aurais aimé qu’une ancienne candidate me dise à l’avance de poser une journée de plus pour le lendemain pour aller me faire chouchouter avec un bon soin ou massage ou une séance d’ostéo pour me détendre car personnellement avec le stress, je me sentais toute crispée au niveau du haut des épaules.

Une experience GENIALE et UNIQUE (sauf pour celles qui continuent avec le CAP Tailleur, les 2 seuls diplômes en couture que l’on peut passer en candidat libre sans avoir à justifier de plusieurs semaines de stage)

Une CHANCE d’avoir pu utiliser du mat »riel de professionnels pendant 2 jours… Même la table à repasser n’a rien à voir avec ce que nous avons chez nous! Un vrai régal… Bon ok, ça reste une table à repasser quand même! ;-)

Une FIERTE (bah oui quand même!) d’avoir osé se lancer dans ce défi et de l’avoir préparé, passé (merci à ma coach, si elle passe par là! ;-) )  et relevé! Je suis fière de ma réalisation (la plus rigoureuse de toutes mes cousettes à ce jour!) et j’ai obtenu la note de 18,5/20 à l’EP2 (moyenne générale de 18,23 sur les 3 épreuves)

Des belles RENCONTRES avec notamment Carole et Anne-Sophie que je continue de voir régulièrement.

En 1 mot, si vous hésitez à vous lancer vous aussi dans cette aventure, n’hésitez plus et FONCEZ, vous ne le regretterez pas! Et surtout si vous êtes arrivé jusqu’ici, au bout de mon article c’est que vous en avez un petit peu envie, j’en suis sûre!!

Vous pouvez donc cliquer ici, c’est le lien pour vous inscrire, (ou sur le site de votre académie) c’est en ce moment et jusqu’au 12 novembre! ;-)

Et si après tout cela vous avez encore des questions, n’hésitez pas à me laisser un message en commentaire, j’y répondrai et ajouterai les informations à cet article!

8 thoughts on “Alors? CAP ou pas CAP ?

  1. C’est décidé, je le tente cette année ! Je suis CAP !
    Je me suis procuré le livre de Christine Charles et j’ai déjà bien avancé les révisions mais cette semaine je manque de motivation car le modèle du mois d’octobre ne me plait qu’à moitié…
    J’attends avec impatience l’ouverture des inscriptions dans mon académie (Hauts de France).
    Je n’ai pas trouvé la planche A0 du short de l’EP2 de 2012 … Avez vous un lien à me communiquer ?
    Merci pour votre article, il est très motivant
    A bientôt
    Viridiana

    • Ouii, tu es Cap’!!! Il faut se donner les moyens et si tu as le livre de Christine, tu es déjà bien partie j’en suis sure.
      Tu as encore le temps donc si la motivation n’y est pas, laisse tomber quelques jours, il faut que ca soit un plaisir surtout!!
      Après verification, la planche du short est disponible sur le groupe FB du CAP dans les fichiers partagés. Si besoin je peux te l’envoyer par mail, n’hésite pas à me redire si besoin.
      Et merci pour les compliments sur l’article qui font plaisir.

  2. Merci anne-cécile pour cet article hyper complet! et un grand bravo pour le cap obtenu avec de telles notes!!
    j’ai une question: quelle taille doit-on coudre le jour de l’épreuve et comment se présente le patron? sur papier avec toutes les tailles et on le décalque?
    et aussi le tissu est fourni j’imagine mais pour tout le monde le même?
    merci pour tes réponses.

    • Merci beaucoup pour tes félicitations et compliments.
      Le jour de l’examen, le patron est en taille unique (en general ca correspond à un 38/40 j’ai l’impression) sur une planche A0 à découper directement. Pas besoin de décalquer, ouf, on gagne déjà du temps!! Oui le tissu est fourni et tout le monde a exactement le meme et le métrage précis nécessaire. Tu n’auras pas le droit à l’erreur car pas de rab’ de tissu. Cette année dans les chutes j’ai seulement réussi à couper le nécessaire pour une poche passepoilée supplémentaire pour m’entraîner avant de faire celle du combishort, sur le combishort!
      Petite precision, le plan de coupe doit être suivi rigoureusement même s’il ne paraît pas être optimal, c’est contrôlé par les examinatrices lorsqu’elles viennent verifier le droit fil.
      Je te souhaite une belle aventure et un bon CAP et n’hésite pas si tu as d’autres questions.

  3. Merci pour toutes tes indications. Je me suis inscrite pour juin 2020, et j’avoue que je me demande encore ce que j’ai fait avec ces quelques clics ! Ne me reste plus qu’à potasser sérieusement et à coudre, coudre, coudre ….. assurément .. ;)
    Félicitations en tout cas pour tes résultats,
    Mélanie

    • Félicitations et bienvenue dans cette aventure, tu as bien fait de faire ces quelques clics, tu vas apprendre beaucoup de choses qui te seront utiles par la suite.
      Merci pour ton message et tes compliments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *